Financement formation chef d’entreprise

Nous parlons souvent de la formation pour les salariés, mais qu’en est-il pour les chefs d’entreprises et gérants ? Eux aussi, tout comme les salariés et les demandeurs d’emploi, ont le droit de se former, afin de développer leurs compétences pour mieux gérer l’entreprise. A noter que les travailleurs indépendants ou les repreneurs d’entreprise peuvent également accéder à la formation professionnelle continue.

D’ailleurs, la formation peut s’avérer indispensable étant donné toutes les évolutions techniques et digitales, les tendances du marché ou bien les changements juridiques.

Si en plus vous pouvez obtenir un financement ou une aide pour financer votre formation, alors pourquoi ne pas en profiter et acquérir de nouvelles compétences ?
Financement formation chef entreprise
7 octobre 2021
Webinaire / Visioconférence

Atelier : Aides et financements de la formation

Vous souhaitez faire le point sur votre situation et sur vos opportunités de financer votre projet ? Participez à notre atelier gratuit, nous répondrons à vos questions !
iStock-983439500 (1)

Quelle formation chef d’entreprise choisir ?

Management des équipes, gestion de projet, comptabilité, management de la qualité… Le chef d’entreprise touche à plein de domaines et donc il doit rester informé sur les nouveautés et les changements qui interviennent régulièrement. 

 

En même temps, les organismes de formation ont une offre de formation très diversifiée, donc quoi et comment choisir ?  

 

D’abord, choisissez le domaine qui vous intéresse (ex. gestion, comptabilité, qualité, juridique…). Ensuite, en fonction du temps que vous pouvez consacrer à la formation, établissez la durée, la périodicité ainsi que le format (en présentiel ou à distance). 

Le niveau de connaissance obtenu à la fin est un élément essentiel dans la formation, car il s’agit finalement de votre objectif pédagogique.

iStock-1025929854 (1)

Les organismes de formation professionnelle pour un chef d’entreprise

Il y a certains organismes qui se sont spécialisés et qui proposent des formations à destination des chefs et gérants d’entreprises :

 

  • les formations des Chambres de commerce et d’industrie (CCI)
  • les formations du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) à destination des dirigeants de PME/PMI 
  • les formations des Chambres de métiers et de l’artisanat (CMA)
  • les formations de l’Afpa, association nationale pour la formation professionnelle des adultes
  • les formations des centres de gestion agréés, principalement pour les dirigeants d’entreprises industrielles, commerciales, artisanales et agricoles
  • les formations proposés par Pôle emploi, notamment à destination des créateurs ou repreneurs d’entreprise 

Normalement, le chef d’entreprise peut faire appel à tout organisme de formation : université, école de commerce, école de management, organismes privés de formation etc. 

iStock-1027205842 (1)

Financement formation chef d’entreprise

Les travailleurs non salariés (TNS), les micro-entrepreneurs ou auto-entrepreneurs, participent obligatoirement au financement de leur formation, par le versement d’une contribution spécifique de formation à un organisme collecteur.

 

Ces contributions sont mutualisées et versées par le fonds d’assurances formation (FAF). La grande majorité des entreprises dépendent de 3 fonds d’assurance formation :

 

  • l’Agefice concerne les dirigeants non salariés du commerce, de l’industrie et des services,
  • le  FIFPL vise les travailleurs indépendants exerçant une activité libérale,
  • le Fonds d’assurance formation des chefs d’entreprise inscrits au répertoire des métiers pour les artisans non salariés (FAFCEA).

En contrepartie du versement de leur contribution, les travailleurs indépendants peuvent obtenir le financement total ou partiel de leur formation auprès de leur FAF.

Les modalités de financement ainsi que les conditions de prise en charge des formations sont fixées par le FAF.  

iStock-1044343738 (1)

Comment procéder pour obtenir un financement FAF ?

Avant le début de la formation, le chef d’entreprise doit remplir un dossier et le déposer, accompagné des pièces justificatives, auprès de son FAF. 

 

Le contenu du dossier et les pièces à fournir peuvent varier d’un FAF à un autre. En général, sont demandés : un devis de l’organisme de formation, le programme du stage ainsi que l’attestation du versement de la contribution à la formation. 

 

Le délai de réponse est de 4 à 8 semaines et si c’est positif, vous pouvez partir en formation ! 

Pour obtenir un remboursement du fonds d’assurance formation, le demandeur (le chef d’entreprise) doit justifier du règlement du stage (facture acquittée du centre de formation).

iStock-1137918412 (1)

Le crédit d’impôt formation, un avantage fiscal pour les dirigeants

Disponible jusqu’au 31 décembre 2022, le crédit d’impôt formation est un avantage fiscal pour les entrepreneurs individuels, gérants de société, mais aussi président du conseil d’administration, administrateur, directeur général ou membre de sociétés par actions.

 

Toute entreprise peut en bénéficier, quelle que soit son activité (commerciale, industrielle, artisanale ou libérale) et sa forme juridique (entreprise individuelle ou société). 

 

Le crédit d’impôt s’applique à l’ensemble des dépenses d’une formation professionnelle continue. Enfin, les formations éligibles peuvent être classiques (autour de la gestion de l’entreprise) ou plus techniques, spécifiques à chaque métier.

 

Pour calculer le montant de votre crédit impôt formation, il suffit de multiplier le taux horaire du Smic par le nombre d’heures passées en formation.  

Attention ! Les entreprises individuelles placées sous le régime fiscal de la micro-entreprise sont exclues, donc les micro-entrepreneurs ne peuvent pas bénéficier du crédit d’impôt formation.  

Discutons votre projet de formation

Prenez RDV gratuitement et sans aucun engagement avec un de nos conseillers et faites le point sur votre projet et les possibilités de financement.