Financement formation Pôle Emploi

Pôle Emploi peut vous aider à suivre la formation de vos rêves. La seule condition : être inscrit en tant que demandeur d’emploi. Si vous n’êtes pas inscrit, l’aide à la formation Pôle emploi n’est pas certaine. Il faudrait, dans ce cas, se rapprocher plutôt du Conseil Régional, qui finance en priorité les formations des personnes qui ne sont pas indemnisées par Pôle emploi.


Pour revenir au financement formation Pôle emploi : tout dépend de votre statut demandeur d’emploi indemnisé ou non. Ainsi, les procédures d’aide à la formation peuvent changer en fonction de la formation visée ou de votre situation personnelle.
Financement formation Pôle emploi
7 octobre 2021
Webinaire / Visioconférence

Atelier : Aides et financements de la formation

Vous souhaitez faire le point sur votre situation et sur vos opportunités de financer votre projet ? Participez à notre atelier gratuit, nous répondrons à vos questions !
Sans titre (2)

L'aide à la formation Pôle Emploi

En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier d’une formation prise en charge par Pôle emploi. 

 

Voici quelques exemples de types de financement formation : 

 

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF)
  • Aide à la mobilité 
  • Aide aux frais pédagogiques
  • Préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POE I)
  • Action de formation conventionnée par Pôle Emploi (AFC)
  • Action de formation préalable au recrutement (AFPR)
  • Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP)

 

Le plus indiqué est de solliciter directement votre conseiller Pôle emploi qui saura vous conseiller et vous expliquer les modalités de prise en charge des coûts pédagogiques.

En plus d’une formation payée par Pôle Emploi, vous pouvez bénéficier d’une rémunération pendant toute la durée de votre formation ainsi que d’une aide à la mobilité, pour couvrir vos frais de déplacement.

iStock-1053519062 - Copie (1)

Le financement AIF pour les demandeurs d’emploi

L’Aide individuelle à la formation (AIF) contribue au financement des frais pédagogiques de votre formation. La prise en charge peut être partielle ou totale, en fonction de votre situation, votre projet et l’intervention d’autres financeurs. 

 

Pour bénéficier de cette aide financement Pôle Emploi, vous devez contacter votre conseiller et lui présenter votre projet de formation. Ce dernier validera le projet et pourra également vous expliquer les conditions pour continuer à percevoir votre rémunération Pôle Emploi.

Il s’agit de l’aide la plus connue et utilisée par les demandeurs d’emploi.

iStock-1125711770 (1)

La préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POE I)

Vous avez trouvé une offre d’emploi intéressante, mais vous n’avez pas toutes les compétences pour occuper le poste. C’est dans ce genre de situation que la POE I peut s’avérer très utile. En effet, avec le futur de votre futur employeur, vous pouvez solliciter cette aide à la formation Pôle emploi. 

 

Mise en place par Pôle emploi ou par l’entreprise qui recrute, en lien avec l’opérateur de compétences (OPCO), la POE I peut prendre en charge jusqu’à 400 heures de formation.

Afin d’être financée, la formation doit être réalisée soit par un organisme de formation interne à l’entreprise qui vous recrute, soit par un organisme de formation externe à l’entreprise qui vous recrute.

iStock-935650042 - Copie (1)

L'Action de Formation Conventionnée par Pôle emploi (AFC)

L’Action de Formation Conventionnée par Pôle emploi (AFC) est un autre dispositif d’aide à la formation Pôle emploi, visant à faciliter le retour rapide sur le marché de travail pour les demandeurs d’emploi. 

 

L’AFC représente une opportunité d’amener les compétences de ces derniers au niveau demandé par le marché du travail. 

 

Votre conseiller Pôle emploi peut vous accompagner dans cette démarche importante afin d’accélérer votre reprise d’emploi.

Cette aide peut être mise en place collectivement ou individuellement, et elle s’inscrit dans un parcours de Validation des Acquis de l’Expérience professionnelle (VAE), dont elle facilite la réussite. 

iStock-1253256476 (1)

L’Action de formation préalable au recrutement (AFPR)

L’AFPR est très similaire à la POE. En effet, les deux sont des aides au financement formation qui permet à un candidat d’acquérir les compétences qui lui sont nécessaires pour le futur emploi.  

 

Il y a très peu de différences et c’est plutôt le projet d’embauche de l’employeur qui détermine l’aide. 

Ainsi, si vous postulez pour un poste en CDI, CDD d’au moins de 12 ou un contrat de professionnalisation à durée indéterminée, alors la POE est la plus adaptée.

 

Quant à l’AFPR, les postes éligible sont les CDI de plus de 6 mois jusqu’à 12 mois, les contrat de professionnalisation à durée déterminée ainsi que les missions en contrat de travail temporaire d’au moins 6 mois dans les 9 prochains mois.

Les deux aides s’obtiennent avec l’accord de votre futur employeur et suite à un échange avec votre conseiller Pôle Emploi.

iStock-1093457270 (1)

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP)

Le Contrat de Sécurisation Professionnelle a comme objectif de sécuriser le parcours des salariés licenciés. Plus spécifiquement, si l’employeur est contraint de procéder à des licenciements économiques, il doit proposer à ses salariés une formation CSP. 

 

Ce dispositif est là pour soutenir les salariés licenciés, pendant un an, afin d’accélérer et faciliter leur retour à l’emploi.

 

Si l’employeur ne propose pas le CSP à ses salariés, c’est Pôle emploi qui le propose à leur place, lors du premier rendez-vous d’inscription.

Le CSP offre quelques avantages non négligeables : un accompagnement renforcé assuré par un conseiller Pôle emploi, une allocation de sécurisation professionnelle (ASP), des aides au reclassement en cours de CSP, en cas de reprise d’emploi.

Le bonus : l’aide à la mobilité 

L’Aide à la mobilité est une aide financière accordée par Pôle emploi en début de votre formation. Elle couvre en totalité ou en partie les frais d’hébergement, de repas et de déplacement que vous engagez durant votre formation. 

Attention, pour en bénéficier, il faut que le lieu de votre formation soit en France et à plus de 60 km aller-retour de votre domicile ou à plus de 2 heures de trajet aller-retour de votre domicile.

Ce n’est donc pas une aide à la formation, mais plutôt une prise en charge de vos déplacements lors d’une formation déjà validée par votre conseiller Pôle Emploi. Pratiquement, vous pouvez bénéficier d’une POE, AFC ou AIF tout en sollicitant aussi l’aide à la mobilité. 

Le financement formation Pôle Emploi : FAQ

Puis-je garder mon allocation chômage pendant la formation ?

Oui, dans certaines conditions. Si vous percevez déjà l’allocation chômage et que vous rentrez en formation, vous pouvez continuer à percevoir votre allocation pendant la durée de la formation.. Cela est possible si votre formation dure plus de 40h ou si les modalités d’organisation ne vous permettent pas d’occuper simultanément un emploi. 

 

De l’autre côté, si vous suivez une formation financée par Pôle Emploi mais ne touchez pas l’allocation chômage, alors vous avez le droit à la Rémunération des formations de Pôle emploi (RFPE). Son montant varie selon votre situation et la durée hebdomadaire de la formation. La durée est limitée à 3 ans.

En tant que demandeur d’emploi, puis-je utiliser mon CPF pour me former ?

Tout à fait ! Le CPF est un dispositif de financement formation accessible à toutes les personnes actives en France. Si vous avez donc eu une expérience professionnelle et que maintenant vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez très bien mobiliser votre CPF pour vous former. Pour cela, vous n ‘avez pas besoin de passer par Pôle Emploi, il suffit de créer votre compte sur Mon Compte Formation et utiliser vos droits CPF.

Est-ce que Pôle Emploi peut me refuser une formation ?

Tout est possible, mais sachez que Pôle Emploi fait tout pour vous offrir la possibilité de vous former et de trouver facilement un travail. Pour vous assurer que votre projet de formation est accepté, vous devez en parler à votre conseiller. Ce dernier vous accompagnera dans toutes vos démarches et vous expliquera tous les types de financements possibles. Dans tous les cas, il n’y a pas une procédure type à suivre, car les prises en charge dépendent de votre situation, de la formation visée ainsi que de votre statut de demandeur d’emploi indemnisé ou non.